Chloé Froget

C’est à l’âge de 12 ans que Chloé débute le théâtre à l’École du Damier. Elle suit ensuite les cours de l’École Départementale de Théâtre de Corbeil, avant d’intégrer l’École Claude Mathieu à Paris. Du classique au contemporain, en passant par le jeune public et la comédie de boulevard, Chloé a le bonheur d’être dirigée par des metteurs en scène aux univers singuliers : Pascal Faber et Bénédicte Bailby « Sur un air de tango », Alexandre Zloto « Casimir et Caroline », Adrien Dupuis-Hepner « Variations sur la mort », Daniel Dancourt « Les caprices de Marianne », Aura Coben « Phèdre », ou encore Michaël Dufour « Avec un belge ».

Chloé est également directrice artistique de la compagnie Le Jeu du Hasard, et signe la mise en scène des pièces « Foutue Guerre », soutenue par la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, « Aime comme Marquise », coproduite par Atelier Théâtre Actuel, et « Je n’ai pas passé un jour sans t’aimer », dans l’intimité de Napoléon et Joséphine.

Son actu :

– Spectacle Aime comme Marquise Les dimanches à 16h et les lundis à 20h jusqu’au 20 juin 2022 – Au Théâtre La Bruyère, à Paris (et encore quelques dates de tournée)

– Spectacle Sur un air de tango – Festival OFF d’Avignon du 7 au 31 juillet 2022. Tous les jours (sauf les dimanches) au Théâtre Buffon (en tournée également)

– Spectacle Je n’ai pas passé un jour sans t’aimer – dans l’intimité de Napoléon et Joséphine Tournée à la rentrée 2022

Laura Mariani

​Laura Mariani est metteuse en scène, autrice et comédienne.

En 2021, elle écrit et met en scène Le jour où j’ai compris que le ciel était bleu, texte Lauréat de l’Aide à l’écriture dramatique d’ARTCENA. Le spectacle est aussi finaliste du Prix Théâtre 13 / Jeune metteurs en scène.  Cette pièce met en scène une jeune femme autiste et déficiente mentale qui rêve de devenir chanteuse.

Diplômée du Master professionnel Mise en Scène et Dramaturgie (Université Paris 10 -Nanterre) d’un Master professionnel Métiers des Arts et de la Culture (Université Paris 1), et de l’Ecole Côté Cour, Laura Mariani a eu l’occasion de travailler auprès des metteurs en scène David Bobée, David Lescot, Georges Lavaudant, Olivier Werner, Philippe Adrien, Judith Depaule… Au cours de différents stages, elle travaille également avec Delphine Elliet (Ecole du Jeu), Côme de Bellescize Pierre-Yves Chapalain, Anne Coutureau, Robert Castle, Scott Williams et Sébastien Bonnabel (Collectif du Libre Acteur).

Au sein de la Cie La Pièce Montée, Laura Mariani met en scène entre autres « Albatros » de Fabrice Melquiot en 2012 et « En miettes, variations autour de Ionesco » en 2017.

De 2015 à 2018, elle crée et codirige le Festival du Petit Théâtre sur le Mont dans une ferme en Région Grand Est, événement soutenu par la Région Grand Est et le département de la Marne. 

Depuis 2017, elle est collaboratrice artistique de Sébastien Bonnabel et membre de la Cie du Libre Acteur, elle travaille notamment sur les pièces immersives Smoke Rings et Cyrano Ostinato Fantaisies. Elle est également pédagogue et formatrice au sein des Formations du Libre Acteur.

Savannah MACE

NEL_3083HD Savannah a commencé le théâtre à l’âge de sept ans. Diplômée d’une Licence en Arts du Spectacle et d’un Master en Etudes théâtrales à Paris XX, elle intégrera par la suite L’Ecole de formation de l’acteur Les Ateliers Blanche Salant.

Critique dramatique depuis de nombreuses années, elle a écrit pour l’Huffington Post, Des mots de minuit, Un Point Culture, Les Trois Coups. Tous ses papiers sont sur son site La Couleur des Planches. Chaque été, depuis huit ans, elle se rend au Festival d’Avignon en tant que chroniqueuse théâtre pour de la web tv et depuis deux ans pour de la radio, « Grand large ». Passionnée depuis toujours par la mise en scène, elle monte en 2017 sa première pièce de théâtre contemporain « Je te regarde », d’Alexandra Badea, sélectionnée par le Festival Á Contre Sens, à la Sorbonne puis par le Théâtre El Duende à Ivry.

En parallèle de son travail de metteuse en scène, elle est l’auteure de deux pièces de
théâtre, dont « Le Merle blanc », une pièce écrite pour le comédien Serge Merlin,
disparu récemment.

La Mémoire du théâtre contemporain est une aventure qui est née de son amour
inconditionnel pour le théâtre et pour les rencontres. De son désir de créer des
échanges et de faire naître les débats. D’une volonté de laisser une trace dans le temps.
Une notion de durée et de fidélité qui lui sont précieuses et qu’elle espère pouvoir
partager avec le plus grand nombre d’entre vous. Qu’ils s’agissent de passionnées de
théâtre, d’étudiants ou de curieux, elle souhaite que cet éclairage numérique, de la
grande scène de la vie qu’est le théâtre, pourra en amener plus d’un à repenser le
monde qui l’entoure et à développer son imaginaire.