François de Brauer

François a tous les talents : auteur, comédien, compositeur, il excelle dans chacun de ces domaines. Il a commencé son apprentissage de comédien à l’adolescence par des matchs d’impro avant de prendre le chemin du Cours Florent. A partir de 2006, il va jouer dans différentes pièces avant de jouer la pièce qu’il a écrite : La loi des prodiges au Théâtre de la Tempête ou à la Scala.

En parallèle il collabore à l’écriture de pièces et de scénarios mais aussi de mises en scène comme La fleur à la bouche de Pirandello à la Comédie française avec Louis Arène. François de Brauer est également reconnu pour avoir écrit des programmes courts pour la télévision…

Après le succès de La Loi des prodiges, François de Brauer est de retour sur la scène du Petit Saint-Martin, toujours habité par une impressionnante troupe de personnages avec Rencontre avec une illuminée.
Simon a grandi dans une famille catholique pratiquante, au sein de laquelle, il s’est affirmé tant bien que mal comme « non-croyant ». Ce scepticisme revendiqué ne sera pas remis en question avant une récente crise existentielle, durant laquelle il rencontre Stella ; une jeune femme fascinante, une « illuminée » qui rassemble autour d’elle toutes formes de mysticismes et tous types de mystiques. Simon va intégrer ce cercle d’amis insolites et s’accrocher – un peu trop – à cette relation salvatrice.

Kevin BAGOT

Comédien formé au sein du Cours Florent, c’est en 2012 que Kevin décide de fonder la compagnie Les Bradés.

En 2013, il créé le spectacle d’improvisation T.I.M.E qui se joue actuellement à La Nouvelle Seine et en tournée dans toute la France.

En 2014, il écrit, joue et met en scène sa première création G.R : La grande randonnée. La pièce obtiendra le Jacques de la meilleure création.

En 2015 il intègre la LIP et rejoint la cie Underground-sugar pour le spectacle jeune public Le Magicien d’Oz. Il participe à la création collective et joue dans le spectacle pour lycéens :Filles/garçons : demain nous appartient ! toujours en tournée dans toute la France.

En 2017 ; il rejoint la Ligue majeure d’improvisation où il joue Versus.

En 2018, il joue et met en scène Nos parts du gâteau de Caroline Riche et rejoint la compagnie Tic Tac théâtre.

En 2019, il campe le rôle de Don Guritan dans Ruy Blas mis en scène par Alexis Savigny. Il joue et met en scène sa nouvelle création: Eugène & Joséphine et remporte le Catch Paris Impro au côté de sa partenaire Alicia Ligi.

En 2020, on le retrouvera dans deux nouvelles créations La Princesse & le crapaud et La 3ème Mi-temps d’impro ! Il sera à l’affiche de la saison 9 de la coupe Paris impro à l’Européen.

Charlotte Campana

Capture d_écran 2017-12-11 à 09.26.14 Charlotte est comédienne . Si elle vit à Paris depuis toujours, chaque été la ramène à ses origines corses !
Après un Master d’Histoire, Charlotte entre aux Cours Florent en 2007. A la fin de sa formation, elle tient le premier rôle d’un court-métrage « Je veux pas de noyaux dans ma cerise » qui obtiendra plusieurs prix et commence à tourner dans des clips, pubs et séries télé. En 2011, elle intègre une association artistique qui prône la diversité culturelle et artistique, la Factory Afropéenne, au sein de laquelle elle donne des cours de théâtre et anime des scènes ouvertes. En 2012, elle intègre le Zagigaï Kollectiv, compagnie formée à Minsk dont le metteur en scène est biélorusse. La première création « Il y en a même qui n’ont jamais rêvé » se joue au Théâtre du soleil dans le cadre du Festival Premiers Pas. La seconde, libre adaptation de « Crime et Châtiment » de Dostoïevski, transposé dans le monde de la finance, se joue au Théâtre de Belleville.
Parallèlement, elle prête sa voix dans différentes séries, et joue dans diverses fictions radiophoniques. En 2014, elle reprend l’improvisation au sein de la compagnie les Eux autour du projet « Feydeau » et intègre par la suite la compagnie Again ! qui développe de nombreux spectacles d’improvisation. Dernièrement, elle tourne dans le court-métrage « La vie sauvage » de Laure Bourdon Zarader sélectionné dans plusieurs festivals et pour lequel elle est nominée en tant qu’interprète au festival Jean Carmet à Moulins sur Allier.
Des stages lui permettent régulièrement de nourrir sa formation de comédienne et de confronter différentes approches sur l’art de l’acteur.