Mickaël RéMOND

IMG_0646Mickaël est auteur, entrepreneur et développeur. Toute sa carrière est consacrée à la création, que ce soit au travers des programmes qu’il écrit ou dans les textes, nouvelles, fictions ou essais qu’il produit.
Fondateur et président de la société ProcessOne, il conçoit des logiciels libres, dont le logiciel de messagerie instantanée ejabberd, qui a servi de base pour la réalisation de Whatsapp. Son code est utilisé par des centaines de millions d’utilisateurs.
Aujourd’hui, il poursuit son aventure créative au travers de l’écriture. Il anime des ateliers d’écrivains, pour permettre à chacun de progresser vers son objectif, romans, nouvelles ou écriture plaisir.
Il publie la plupart de ses textes et partage sa passion de l’écriture sur son blog. Il diffuse également chaque samedi Le Flow, une newsletter inspirante et créative.

Charlotte Robb

Charlotte Robb Issue d’une famille franco-australienne qui vient du théâtre, Charlotte a été formée comme comédienne au Théâtre de l’Improviste par ses parents, professeurs et metteurs en scène. Alors que sa mère est plus orientée théâtre de masques et improvisation, son père lui fait découvrir l’amour des textes et des mots. Après un master d’histoire de l’art et trois ans d’école de cinéma, Charlotte décide malgré tout de mettre le jeu de côté pour se consacrer à la réalisation. Et depuis 2006, elle a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages de fiction. Désormais parisienne, elle est intermittente du spectacle et travaille comme chargée de production dans la télévision.

Pour la partie créative qui lui est essentielle, Charlotte a eu la chance de rencontrer Nawal Stouli en 2015. Et lorsque Nawal lui propose de créer une chaîne youtube humoristique, dédiée à la critique littéraire, elle a bien entendu dit oui ! C’est comme ça que « Miss Book » est né, avec son style décalé et décomplexé. Charlotte y œuvre en tant qu’auteur, réalisatrice, monteuse et même interprète de certains personnages. Le but est simple : utiliser Youtube, la plateforme préférée des jeunes, pour démocratiser la critique littéraire et leur donner envie de lire. Et pour Charlotte qui retrouve le plaisir du jeu, on dirait bien que la boucle est bouclée…