Anna MIHALCEA

55 Anna Mihalcea 1v2Née à Paris, sous Mitterrand, de parents tous deux roumains, la petite Anna a souvent la tête dans les nuages et s’invente des histoires.
Elle n’a pas 18 ans qu’elle décroche ses premiers rôles à la télé et au cinéma (notamment avec Chabrol, dans La Demoiselle d’honneur, en 2003). Deux ans plus tard, elle commencera à prendre des cours de théâtre au conservatoire municipal du XIXe et y rencontrera les comédiens de Los Figaros compagnie créée par Alexis Michalik en 2005, avec lesquels elle jouera « Une folle journée », d’après le Mariage de Figaro. Ils continuent leur collaboration en 2008, avec « R&J », où elle interprète les rôles de Juliette, Mercutio, le père de Roméo, un Capulet et Tybalt. « R&J »se jouera pendant plus de cinq ans et les emmènera jusqu’à Tahiti, en Nouvelle-Calédonie ou à La Réunion. Depuis 2016, elle a la chance de jouer la femme d’Edmond Rostand dans « Edmond » mis en scène par Alexis Michalik, récompensé par 5 molières.
Au théâtre, elle travaille également avec Benjamin Bellecour ou Sophie Forte et Éric Bouvron.
En 2007, elle remporte le prix de la découverte et de la révélation au festival de La Rochelle pour le téléfilm Les Diablesses.
S’intéressant à la physicalité du jeu du comédien, elle fait des stages de commedia dell’Arte, de mime et en 2016, sort diplômée du Samovar – école de clown gérée par Franck Dinet où elle rencontre les fabuleuses et talentueuses Marie Aude Thiel et Camille Fantone avec qui elle travaillent sur le trio Kokoro avec qui elle se lance dans la création d’un spectacle clownesque.
En juillet 2019, elle sera en Avignon pour la pièce de Michel béllier « les filles aux mains jaunes » mis en scène par Johanna Boyé.